Le Miradouro do Cristo Rei, ou mirador de Garajau, comme on l’appelle communément, est l’un des points de vue les plus visités de Caniço.

L’histoire raconte Le Cristo-Rei do Garajau est un simple monument au Christ, au sommet de la colline, dans un endroit élevé, avec une image sculpturale de Jésus-Christ aux bras ouverts, en béton, avec 14 mètres (piédestal et statue), surplombant l’immense mer en face, visible de tous les bateaux qui accostent à Funchal, et lieu de visite et de pèlerinage par voie terrestre.

Le CRISTO – REI de Garajau, a été érigé par le conseiller municipal AIRES DE ORNELAS et son épouse Dª Maria de Jesus Ornelas, qui était un important militaire et politique, né à Camacha le 5 mars 1866 et décédé à Lisbonne le 14 décembre 1930, il s’est consacré aux affaires coloniales, ayant été en 1906, ministre d’État et secrétaire d’État à la Marine et à l’Outre-mer dans le gouvernement de João Franco.

Il était un monarchiste convaincu et l’aide de camp des rois D. Carlos I et D. Manuel II.

Ce monument a été érigé comme une promesse, sa femme était tombée très malade, donc si elle se rétablissait, il a fait ériger ce monument pour la remercier du cadeau reçu.

Pour les experts, ce belvédère est un point énergétique, marqué au sol comme un point solaire. 

Le fait est que ce monument a été construit bien avant les principaux monuments existants évoquant le Christ Roi.

Par curiosité, il convient de noter que le pape Benoît XVI est né l’année de l’inauguration de la statue du Christ Roi de Garajau (16 avril 1927).

Ce point de vue dispose d’une plage, accessible par téléphérique.

Un arrêt obligatoire.



Accessibilité

♿🟠 –Accessibilité : moyenne (L’accès au point de vue se fait par un chemin avec une certaine inclinaison, l’abaissement des trottoirs existants n’est pas suffisant car les fauteuils électriques et les scooters ne peuvent pas monter).


« Retour


error: Content is protected !!
Aller au contenu principal