L’histoire raconte que la première colonie de la ville est née ici. 

Cette vieille ville se caractérise par ses rues étroites et pavées (qui ne sont pas accessibles à tous les fauteuils roulants, notamment ceux à petites roues) et ses façades de maisons anciennes.

 La vieille ville est considérée comme une zone historique de grande valeur architecturale et patrimoniale. Elle était autrefois le site du grand Arsenal, où étaient construits les bateaux de pêche traditionnels. 

Au cœur de la vieille ville se trouve la Capela do Corpo Santo, l’un des rares bâtiments du XVe siècle encore debout. 

C’est également là que se trouve l’une des plus anciennes rues de la ville, la Rua de Santa Maria, qui abrite plusieurs entreprises locales, comme la typique fabrique de chapeaux, qui fonctionne depuis plus de 60 ans dans le même espace, ou la fabrique de bottes de Vilão.

En longeant la rue pavée, vous arriverez à la belle Igreja do Socorro. 

Au sommet, il y a également un petit belvédère, qui permet de profiter d’une belle vue sur la ville.

Dans la vieille ville se trouve l’ancienne forteresse de São Tiago, l’un des endroits qui protégeaient la ville de Funchal. 

La vie nocturne de la vieille ville est actuellement une attraction majeure où l’art et le divertissement se rejoignent, puisque les rues de cette zone ont subi une intervention artistique d’artistes locaux et étrangers (projet “Arte de Portas Abertas”) qui représente l’une des facettes de la culture et de l’art urbain de la ville.

Nous pouvons dire que l’un des points de repère de la vieille zone est cet Art des portes peintes, où plusieurs artistes ont été invités à colorer la vieille zone de la ville.

Dans cet endroit, vous trouverez de nombreux restaurants, certains avec beaucoup de tradition où l’on chante aujourd’hui le fado portugais typique et le lieu de naissance de nombreux artistes madériens comme Max.

Un arrêt obligatoire.


« Retour


error: Content is protected !!
Aller au contenu principal