Le musée de la photographie de Madère – “Atelier Vicente’s” est basé sur l’un des deux seuls studios de photographie du XIXe siècle au Portugal.

Acquis à l’origine par Vicente Gomes da Silva (1827-1906) en 1865, il compte parmi ses collections des scénarios, des appareils photo, du mobilier spécialisé, des cadres avec des photographies originales, des livres sur les techniques photographiques et de précieuses archives photographiques, avec environ un million et demi de copies, qui remontent aux années cinquante du XIXe siècle, en plus de posséder un noyau lié au cinéma.

Au XIXe siècle, avec les navires qui accostaient à Madère, de nouvelles idées et techniques sont également arrivées, ouvrant la voie à l’émergence de studios photographiques, tels que Vicentes Photographos, João Francisco Camacho, Augusto Maria Camacho, Perestrellos Photographos, Augusto César dos Santos et son associé Joaquim Augusto de Sousa. L’histoire de l'”Atelier Vicente’s” remonte à 1848, année où Vicente Gomes da Silva a commencé son activité professionnelle en tant que graveur, à la “Praça de São João”.

Ses compétences techniques sont reconnues le 27 avril 1853, lorsqu’il reçoit le titre de “graveur” de Sa Majesté l’Impératrice du Brésil, Duchesse de Bragança, veuve de D. Pedro IV, roi du Portugal et premier empereur du Brésil. Outre l’enregistrement, il développe d’autres activités, à savoir la reliure, la menuiserie, la typographie et la fonderie.

Son incursion dans la photographie a lieu vers 1852, lorsqu’il acquiert un appareil à Londres pour 3 livres, par l’intermédiaire du vice-consul de France, José António Monteiro Teixeira. Il commence son activité photographique dans sa résidence située à la “Rua de João Tavira”, puis déménage à la “Rua da Ponte Nova”. Le 27 mai 1865, il acquiert la propriété de la “Rua dos Pintos”, aujourd’hui “Rua da Carreira”, où il établit sa résidence et y construit son studio photographique, initialement en bois. Entre décembre 1886 et août 1887, Vicente Gomes da Silva et son fils Vicente Júnior, réaménagent l’ancien studio, qui bénéficie et s’agrandit de la manière dont nous le connaissons aujourd’hui.

L’Atelier Vicente’s a reçu deux distinctions importantes pour ses travaux photographiques, dont la première a été décernée en 1866 par l’empire austro-hongrois, suite au portrait de l’impératrice Elisabeth D’Autriche (1837-1898), plus connue sous le nom de “Sissi”, que Vicente Gomes da Silva a capturé en 1860, ayant reçu le titre de “Photographe de Sa Majesté I’Impératrice d’Austriche”. En 1903, son fils, Vicente Júnior, a reçu le titre de “Photographo da Casa Real Portuguesa”, pour ses enregistrements photographiques de D. Carlos de Bragança (1863-1908) et de la reine D. Amélia de Orléans (1865- 1951) à l’occasion de la visite royale sur l’île de Madère en 1901.

L'”Atelier Vicente’s” a maintenu son activité commerciale pendant quatre générations, jusqu’aux années soixante-dix du XXe siècle, où il a cessé de fonctionner. Le gouvernement régional de Madère, a acquis en 1979 la totalité de la collection de cet atelier, qui après avoir été requalifié en musée, a été inauguré le 22 mars 1982, changeant son nom en “Photographia – Museu “Vicentes””.

En 2014, le musée a fermé pour des travaux de requalification et a rouvert le 29 juillet 2019, désormais rebaptisé “Museu de Fotografia da Madeira”.

En plus de maintenir la mémoire de l’Atelier original, il s’affirme désormais comme le seul musée national entièrement dédié à la photographie, révélant le patrimoine photographique de Madère et nombre de ses auteurs et œuvres inconnus.

Actuellement, la collection du musée comprend non seulement la collection de Vicente, mais aussi les restes d’autres photographes professionnels et amateurs tels que João António Bianchi (Visconde Vale Paraíso) (1862-1928) ; Major Charles Courtney Shaw (1878-1971) ; Gino Romoli (1906-1982) ; Aluízio César Bettencourt (1838-1895) ou João Francisco Camacho (1833-1898) (dans l’étude de la paternité des images) ; Perestrellos Photographos ; Augusto João Soares (1885-1970) ; Francisco João Barreto (1877-1934) ; Álvaro Crawford Nascimento Figueira (1885-1967) ; Alexander Lamont Henderson (1838-1907) ; Joaquim Augusto de Sousa (1853-1905) ; João Anacleto Rodrigues (1869-1948) ; Photo Figueiras ; Photo Art ; Photo Joaquim Figueira ; Russel Manners Gordon (3e vicomte et 1er comte Torre Bela) (1829-1906) ; Artur Campos ; Carlos Photographer ; Alberto Camacho Brandão (1884-1945) ; Foto Sol (de 1951 à 1980). Le matériel audiovisuel de la Direction Régionale du Tourisme / Secrétariat Régional du Tourisme et des Transports est également déposé au Musée, une collection qui comprend des films – documentaires – de : Hélder Mendes, João Pestana, António de Sousa, Luís Cabrita, entre autres.


Dans ce nouveau format, le musée propose, outre la reconstitution du studio, une présentation de l’histoire des procédés photographiques, du daguerréotype aux premières photographies en couleur, en passant par les dispositifs de lanterne magique et la stéréoscopie.

Il offre désormais un espace d’exposition permanente représentatif des différents auteurs inclus dans la collection, qui comprend la collection de pratiquement toutes les grandes maisons de photographie madériennes des XIXe et XXe siècles, ainsi qu’une autre exposition temporaire, qui présentera régulièrement des nouveautés.


Services :

– Café (ouverture prochaine)
– Magasin
– Salle multimédia, où sont projetés un petit diaporama sur des visiteurs illustres et un film documentaire, généralement sur l’île de Madère.
– Bibliothèque
– Services éducatifs – vise essentiellement à promouvoir le musée et sa collection auprès du public local et de la communauté régionale.

Il s’agit de tirer profit du potentiel du musée en tant que véhicule éducatif et par une approche créative du patrimoine photographique, en éveillant le sens critique et la sensibilité esthétique.

Notre programme annuel propose des activités destinées à différents publics, des enfants aux personnes âgées, à différentes périodes de l’année, telles que les vacances scolaires et les éphémérides, et réajuste, chaque fois que nécessaire, les initiatives en faveur des spécificités et des caractéristiques des groupes qui nous rendent visite.

Le programme actuel comprend des visites guidées, des ateliers pédagogiques sur la photographie analogique (en noir et blanc), l’expression plastique liée à la photographie, diverses activités récréatives, des concours de photographie et des expositions temporaires.



Accessibilités

♿🟢 –Accessibilité : facile ( l’accès dépend de l’ascenseur )


« Retour


error: Content is protected !!
Aller au contenu principal